Accueil Les musées et oeuvres Les collections du musée archéologique de Thérouanne
Au musée archéologique de Thérouanne, l’ancienne cité réapparait. Grâce aux nombreuses découvertes archéologiques exposées, c’est toute l’histoire de la capitale des Morins qui est visible, de l’Antiquité à la funeste année 1553.

Une oeuvre bénévole

Le musée archéologique regroupe des vestiges de l’ancienne cité découverts de la fin du XIXe siècle à nos jours. Fruit de la volonté d’un groupe de bénévoles œuvrant depuis 1979, le musée permet aux visiteurs, petits et grands, de mieux comprendre l’importance passée de la capitale des Morins. 

Découvrir l'histoire de la cité

La première salle est une immersion dans l’histoire de Thérouanne. De cité de l’extrémité du monde romain à capitale d’un vaste diocèse médiéval, l’ancienne ville a connu plusieurs destins résumés dans une série de cartes et plans. Une série de sceaux d’évêques rappelle que plus de 60 prélats se sont succédé à Thérouanne entre le VIIe siècle et 1553. Aussi, une vierge à l’enfant en bois polychrome du XVIe siècle évoque combien la religion a influencé l’existence de ces lieux. Enfin, une grande importance est donnée aux années annonçant la destruction de la ville. Plusieurs tableaux représentant les sièges et les batailles qui se sont déroulées à Thérouanne au XVIe siècle sont visibles et, pied de nez à l’histoire, le musée abrite aujourd’hui le glossaire mandement  de Charles Quint organisant la levée de 2000 pionniers pour raser la ville en 1553.

Témoignages du Moyen Age

Dans la seconde salle, le visiteur commence à remonter le temps grâce à l’archéologie. Les premiers vestiges sont évidemment ceux laissés par l’importante activité militaire régnant autour de Thérouanne aux XVe et XVIe siècles. Boulets, pointes de flèches et restes d’armes blanches sont présents en nombre et illustrent combien la fin de Thérouanne s’inscrit dans une période ou l’artillerie côtoie les armes traditionnelles du combat médiéval. Les fouilles autour de l’ancienne cathédrale furent importantes et de nombreuses découvertes, dont le fameux christ gisant, sont exposées au musée. Enfin, qu’il s’agisse de céramiques, des monnaies ou encore des carreaux de pavement, les traces de la vie quotidienne au Moyen Âge sont visibles dans cette seconde salle. 

La vie à l'époque gallo-romaine

Le voyage à travers les vestiges des temps anciens s’achève par la troisième salle, consacrée au passé gallo-romain de Thérouanne. Ici, l’univers des morts cohabite avec celui-ci des vivants. Le musée expose en effet les résultats des fouilles de plusieurs sépultures exhumées aux environs de Thérouanne. Ceux-ci éclaireront le visiteur sur l’évolution des croyances gallo-romaines. La finesse de l’artisanat antique est également mise à l’honneur. Une collection d’objets en verre et des céramiques d’une grande variété achèvent de faire découvrir le quotidien des Morins des premiers siècles. Enfin, une collection de monnaies romaines rappelle que le Thérouanne gallo-romain est un carrefour routier important du nord de la Gaule, où les échanges économiques sont nombreux.

marqueur
Musée archéologique de Thérouanne
1 place de la Mairie 62129 Thérouanne
téléphone
03 21 93 81 22
horaires
Du lundi au vendredi : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
Week-ends et jours fériés : de 10h à 12h et de 13h à 18h
Google Maps
Logo Ville de saint Omer
Logo Caso
Logo Pas de Calais Département
Logo région Nord Pas de Calais
Logo Interreg
Logo Europe
Logo Région Saint-Omer