Accueil Les monuments historiques Un théâtre dans un Hôtel de ville
Au milieu de la grande place trône l’Hôtel de ville dont l’aspect général ne laisse pas indifférent. A l’intérieur, ses espaces et ses fonctions sont multiples. Mais surtout, il cache un étonnant théâtre à l’italienne…

Un nouvel hôtel de ville

Sur la place, la glossaire halle échevinale représentait le pouvoir municipal (des échevins ) depuis le 14e siècle. Dès avant la Révolution, elle est jugée trop vétuste. Un nouvel glossaire Hôtel de ville est conçu et édifié en 1834-1840 par l’architecte parisien, Pierre-Bernard Lefranc. Il s’inspire de la villa Rotonda réalisée par Andrea Palladio en Italie vers 1566-1571. C’est un bâtiment cubique surmonté d’une glossaire coupole . Accessible par les quatre côtés, il est traversant. La façade principale est ornée de colonnes qui encadrent les baies.

Des espaces majestueux

A l’intérieur, l’édifice s’organise autour du hall central carré. A l’étage, les pièces se distribuent en U autour de la salle de théâtre. Partout l’architecte nous rappelle sa maîtrise de la construction en pierre. Un escalier d’honneur dessert deux salles d’apparat. D’une part la salle des mariages qui servait aussi de foyer à l’entracte. D’autre part, la galerie des tableaux qui fut le premier musée de la ville. Elle abrite une série d’œuvres de peintres audomarois du 19e siècle. Le bâtiment devait accueillir aussi bien les services municipaux que les artistes pour le théâtre.

Un théâtre à l'italienne préservé

La salle de théâtre se trouve au centre de l’édifice. Elle repose sur les quatre piliers du hall central et occupe toute la hauteur de l’hôtel de ville. Elle est coiffée d’un glossaire dôme dont la charpente en petit bois est un décor de spectacle à lui seul ! Il s’agit d’un théâtre à l’italienne. Il associe une salle circulaire de type opéra à trois niveaux de balcons et une scène en pente pourvue de décor et d’une machinerie. Refaite en 1903, la salle présente un décor luxuriant et coloré, véritable « bonbonnière ». Aux sculptures en glossaire stuc des colonnes, visages, motifs végétaux répondent les peintures en trompe l’œil de la coupole. La machinerie ancienne a été conservée tant en dessous de la scène que dans sa partie haute. Cela contribue aussi à la rareté d’un tel édifice. 

Logo Ville de saint Omer
Logo Caso
Logo Pas de Calais Département
Logo région Nord Pas de Calais
Logo Interreg
Logo Europe
Logo Région Saint-Omer